Missions de l’Ofpra dans le contexte de la crise des réfugiés en Europe

Dans le contexte de la crise des réfugiés en Europe, l’Ofpra poursuit et amplifie ses missions de relocalisation et de réinstallation en Grèce, en Italie, au Proche-Orient et en Turquie.

  • En Italie, trois officiers de protection de l’Ofpra sont présents dans les centres d’accueil et d’identification (« Hotspot ») à Tarente, Trapani et Pozzallo, sous l’égide du Bureau européen d’appui en matière d’asile (EASO) pour informer les migrants éligibles au système européen de relocalisation des réfugiés en Europe. Dans le même temps, l’Ofpra poursuit ses missions d’instruction dans les régions françaises où arrivent les réfugiés érythréens relocalisés depuis l’Italie.
  • En Grèce, l’Ofpra amplifie l’appui à la relocalisation des réfugiés vers la France et d’autres pays européens. Douze officiers de protection sont actuellement présents sous l’égide d’EASO à Athènes et dans le nord de la Grèce (Salonique et Alexandoupoli) pour contribuer à l’enregistrement des demandes d’asile des personnes éligibles à la relocalisation en Europe. Des officiers de protection supplémentaires seront, dans les prochains jours, mis à disposition en Grèce continentale pour amplifier encore ces efforts de relocalisation vers la France mais aussi vers d’autres pays européens, notamment pour contribuer, en lien avec le HCR, à l'information des migrants dans les camps. Des équipes de l'Ofpra se rendent en outre à Athènes chaque mois pour procéder aux entretiens préalables à la relocalisation de réfugiés syriens, irakiens, et erythréens vers la France. L'Ofpra ne participe pas aux examens de recevabilité dans les "hotspots" dans les îles grecques.
  • L’Ofpra poursuit ses missions de réinstallation de réfugiés syriens en France engagées depuis la fin 2013 depuis le Liban, la Jordanie et l’Egypte. De nouvelles missions de l’Ofpra y sont prévues au cours de l’année 2016, notamment au Liban pour y réaliser les engagements annoncés par le Président de la République lors de son récent déplacement à Beyrouth. L’Ofpra étend depuis avril 2016 à la Turquie ses missions de réinstallation de réfugiés syriens pour y atteindre, d’ici à la fin 2017, l’objectif de réinstaller 6 000 Syriens en France fixé par le Gouvernement.

L’ensemble de ces missions de l’Ofpra contribue à la réalisation de l’accueil de 30 000 réfugiés en France d’ici à la fin 2017 fixé par les autorités françaises dans un cadre européen.

Date de mise à jour: 20/05/2016

Plan du site