Les interventions de protection de l'Ofpra

L'Ofpra a renoué depuis 2013 avec la volonté d'intervenir localement lorsque les besoins de protection le justifient.

L’OFPRA a renoué depuis 2013 avec la volonté d’intervenir localement lorsque les besoins de protection au titre de la demande d’asile et l’accès aux droits le justifient. Ces actions relèvent d’une volonté de réactivité de l’OFPRA dans le cadre de sa réforme interne engagée en 2013.

Elles correspondent à plusieurs types de situations :

  • des missions d’instruction de la demande d’asile en régions, sur la sollicitation des associations ou des autorités locales, là où la demande d’asile est particulièrement importante et suscite des difficultés d’accès aux droits et à l’hébergement. C’est ainsi que depuis 2013 des équipes de l’OFPRA se sont installées, pendant une ou deux semaines : à Lyon (à 3 reprises), à Metz (à 2 reprises), à Grenoble (à 2 reprises), à Strasbourg et à Bordeaux ;
  • une intervention en région parisienne, à Saint-Ouen en avril 2014, pour examiner  rapidement les demandes d’asile de familles syriennes sans abri ;
  • des interventions régulières à Calais depuis l’été 2014, afin de contribuer à y installer durablement une culture de l’asile. 600 demandes d’asile y ont été formulées et enregistrées à l’OFPRA entre novembre 2014 et avril 2015, pour 95 % par des demandeurs soudanais. Elles ont été instruites dans des délais rapides par l’OFPRA à Fontenay-sous-Bois et par une mission dédiée installée pendant deux semaines en avril 2015 à Paris. Des officiers de protection, notamment spécialisés sur les droits des femmes demandeuses d’asile, se sont rendus à Calais à plusieurs reprises au cours de l’année 2015, en lien avec les associations, pour des missions d’information. Il s’y est ajouté en mai 2015 la conduite d’une mission de protection spécifique pour 111 personnes de nationalité érythréenne dont les demandes d’asile ont été instruites à Calais. Au-delà, les demandes d’asile déposées à  Calais, de toutes nationalités,  continuent à être examinées dans le cadre de la procédure de droit commun avec une volonté d’en réduire les délais d’examen à l’OFPRA ;

L’OFPRA statue dans le cadre des missions d’instruction foraines dans le plein respect des procédures et de son indépendance fonctionnelle.

  • une mission de recueil et d’orientation des demandes d’asile a été conduite par l’Office fin mai 2015 auprès des demandeurs d’asile (essentiellement Soudanais, Erythréens et Ethiopiens) recensés par FTDA et la ville de Paris sur le campement du boulevard de la Chapelle à Paris afin de contribuer à l’effectivité de leurs droits au regard de l’asile. L’Office y avait depuis plusieurs semaines participé à des démarches d’information avec FTDA et instruit des demandes d’asile. Dans le même esprit, une équipe de l'OFPRA s'est rendue le 19 juin 2015 au jardin d'Eole à Paris, avec des élus, la Ville de Paris, FTDA et Emmaüs pour faciliter l'accès à la demande d'asile pour plus de 200 migrants qui ont rejoint des hébergements.   

Il s’y ajoute les missions d’instruction conduites avec le HCR au Proche-Orient pour les réfugiés syriens :  https://www.ofpra.gouv.fr/fr/l-ofpra/actualites/mission-humanitaire-pour-les-refugies-syriens

L’OFPRA poursuivra, dans le cadre de sa mission et dans la mesure de ses moyens, ses efforts de réactivité au vu des besoins des demandeurs d’asile.

Date de mise à jour: 18/11/2015

Plan du site