La Retirada

1939 LA RETIRADA. Le grand exil des Républicains espagnols

 

La Mission histoire et archives a organisé des journées de commémoration : 1939 LA RETIRADA. Le grand exil des Républicains espagnols, afin de retracer l’exode sans précédent d’un demi-million de personnes après la défaite de la République en Espagne. L’accueil de ces exilés marqué tout d’abord par l’internement et l’absence de reconnaissance du statut Nansen, a contribué à leur fragilité durant la période de l’Occupation et du régime de Vichy. C’est le gouvernement provisoire de 1944 qui met en place les instruments permettant de leur reconnaître la qualité de réfugié.

Environ 150.000 réfugiés espagnols ont été protégés par l’Office central des réfugiés espagnols (OCRE) et l’Ofpra entre 1945 et 1981, date à laquelle leur est appliquée la clause de cessation prévue à l’article 1C5 de la convention de Genève pour changement de circonstance dans leur pays d’origine.

Une série de conférences ont évoqué leur parcours avec les interventions de Geneviève Dreyfus-Armand, Aline Angoustures, Marie-Nöelle Carrion, Diego Segalas et la présentation par Véronique Moulinié du film dont elle est l’un des auteurs  Mémoires de la Retirada  produit par CNRS images. Voir le film

 

flyer_img.jpg

Une brochure sera prochainement éditée sur la protection de ces réfugiés républicains espagnols et la galerie des réfugiés célèbres sera enrichie du parcours de certains d’entre eux.

Plan du site